Située à l'intérieur des terres, dans le centre de l’île,  Saint Joseph possède la plus vaste aire forestière de la Martinique. 

Baigné par la Rivière Blanche, ce lieu bénéficie d’une végétation exceptionnelle et d’un écosystème hors du commun, en un mot, c’est le véritable poumon vert de la Martinique !

La commune possède de nombreux atouts touristiques,  pour la plupart tournés vers le tourisme vert. L’un des plus connus est "Coeur Bouliki", havre de verdure et de paix, traversé par la rivière Blanche, idéal pour les pique-niques. Sans oublier les nombreuses randonnées et les visites de plantations horticoles.

Commune rurale par excellence, le sol y est fertile et le climat propice à l'agriculture. Ses plantations agricoles traditionnelles de canne et d’ananas ont cédé la place aux cultures florales, maraîchères et aux fermes aquacoles,  ce qui vaut à Saint-Joseph le surnom de « grenier de la Martinique ». 

A visiter également :

  • Le Jardin du Centenaire avec ses nombreuses espèces botaniques. 
  • la Tour du Jubilé composée de roches volcaniques et qui date du début du XXème siècle
  • la Grotte de Lourdes
  • L’église construite au XIXème siècle et restaurée au cours du XXème présente de nombreux intérêts architecturaux (style basilical avec une influence gothique).

 

 

 

Sources : Archives départementales, références : A travers la Martinique de Marc LARCHER, Martinique terre française de Henry LEMERY, Histoire économique de la Martinique de Alain-Philippe BLERALD, De chapelle à Saint Joseph histoire de la commune (1888-1988) de Martine FLANDRINA, L’éditorial antillais Editions DESORMEAUX, La Martinique pendant la seconde guerre mondiale Hélène LEOTRA, Hurrard BELLANCE, recueil historique sur l’ancienne habitation hôtel des plaisirs de l’école de Morne des Olives.